lundi 9 mars 2020

SYMPHONIE ROYALE

Symphonie Royale



De : Isobel Rennart
Genre : Romance
Date de parution : 12 juillet 2019
Nombre de tomes :1
Nombres de pages :225
Paru chez : Éditions Alter Real
Dispo : numérique amazon.


MON AVIS :

Merci a Isobel qui m’a proposé son SP. Ce livre à peu de commentaire est j’avoue ne pas trop comprendre pourquoi. J’étais moi-même dubitative face au sujet traiter qui n’est plus forcément mon genre, mais j’ai était malgré tout séduite.
Ici nous retrouvons Marlowe, jeune chanteuse qui vit plus pour ses fans que pour elle. Elle a su me toucher de part son empathie, sa gentillesse, sa générosité.
Elle va faire la rencontre d'Ophélie une vrai princesse. Leur rencontre m’a amusé. Deux nanas super, médiatisé qui doivent composé dans un monde parfois farouche. En fait ce qui est plaisant dans cette histoire c’est justement que nous découvrons les dessous de la célébrité telle qu’elle est vécu de nos jours. L’auteur a su mettre ce point en valeur.
Elle fera ensuite la connaissance d'Archibald, un autre prince dans tous les sens du terme. Leur rencontre est assez amusante, faut dire que la star en un coup dans le nez et ignore a qui elle parle.
Archibald est un personnage que j’affectionne . Calme, doux, gentil avec une vision bien à lui.
Je n’en dit pas trop pour ne pas gâcher votre lecture, tout ce que je peux vous dire c’est que l’auteur a su décrire les lieux, les personnages ave. Finesse et sans lourdeur. Sans parler de la romance tellement douce, belle et romantique. Sa change des bad boys et de temps en temps c’est appréciable.
Cette histoire est aussi belle dans le sens ou ici nous découvrons le sens du mot amitié, amour, vie sous le feu des projecteur. C’est une belle leçon que l’on prend avec douceur.
J’ai aimé ma lecture qui est assez fluide et je remercie l’auteur de me l’avoir proposé. Si tome 2 il y a je le lirais.

RÉSUMÉ :

Marlowe Honeycomb a tout pour être heureuse : auteur-interprète à succès, elle parcourt le globe en ayant fait de son rêve son métier. Cependant, la petite reine de la pop souffre d’une grande solitude.
Quand elle rencontre la princesse Ophélia de Suisse, lors de la Fashion Week, elle est loin de se douter que sa vie va changer. En effet, elle fait connaissance de son cousin, Archibald d’Écosse, un jeune homme aussi charmant qu’attentionné.
Immédiatement attirés l’un par l’autre, ils apprennent à se connaître et à s’aimer, en dépit de leurs origines si différentes.
Toutefois, entre un ex petit ami un peu trop collant, un protocole à prendre en compte et une mère qui cherche à ramener l’artiste dans son giron, la tâche est loin d’être aisée pour la jeune chanteuse.
De Paris à Londres, en passant par l’Islande, venez découvrir la vie d’une artiste de talent, bien loin de ce que racontent les magazines à son sujet.
Rentrez dans l’intimité de la royauté !

AZMEL

AZMEL
Tome 1: la porte du temps.


De: Laura Wilhem
Date de sortie: 23 janvier 2017
Genre: Fantasy 
Nombre de tomes: 3
Nombre de pages: 217
Paru chez:  Suadrène Éditions 
Dispo: Amazon, en Numérique et Broché.


MON AVIS:

Tout d'abord merci à l'auteur pour se SP ainsi que sa patience et sa gentillesse.
J'ai moi-même fait la demande de se SP parce que j'ai été séduite d'abord par le résumé mais aussi pour la cause de se roman. A savoir que l'auteur a écrit ce livre dans le but de faire aimé la lecture  à une soeur. Une approche qui m'a donc séduite.

J'ai donc fait la connaissance de Léna une jeune femme de 18 ans qui perd malheureusement ses 2 parents. Elle va emménager avec sa chienne chez sa tante ainsi que ses deux cousines.
Beaucoup de choses sont dite dans le résumé (un point noir pour moi parce que sa en dit trop a mon goût). Cette jeune femme, je la trouve tout d'abord courageuse, elle doit s'adapter a bien des choses et elle le fait très bien.
L'auteur a su créer un personnages toutes en nuances, 

Nous allons apprendre à  connaître également Aymerick et ses deux frères, les 3 gars qui sont remarqué au lycée 😉. Aymerick, le gentil, le méchant, le dur, le tendre et attentionné. Un charmant personnage que l'on ne peut qu'aimer.

Ici chaque personnages a son rôle, son importances, les secrets se dévoile aux fils des pages. l'univers décrit sans fausses notes nous emporte dans un univers de magie, de démon, de révélations. d'amour aussi.

Ce livre est court, ce lit avec facilité. Nous sommes automatiquement emporté dans cette histoire dont on tourne les pages sans voir la fin arrivé. Ce qui est sûr c'est que je lirais les deux autres tomes parce que je me suis attaché aux personnages.
Merci a cette autrice pour ce bon moment passer en compagnie de ses charmants personnages. 



RÉSUMÉ:


Imaginez-vous perdre vos deux parents en même temps ? Imaginez que vous soyez obligé de recommencer votre vie à zéro, nouvelle ville, nouveau lycée, nouvelle famille...
Imaginez ensuite que vous découvriez dans un excès de colère que vous avez la faculté de déplacer les objets avec la seule force de votre pensée et que vous n'êtes pas seul à faire partie des forces supérieures.
Imaginez que vous ressentiez les battements de cœur d'une personne inconnue dans votre poitrine lorsque vous la croisez... Comment réagiriez-vous si au premier contact physique, une douleur terrible vous plongeait dans l'inconscience ? Comment feriez-vous pour gérer un amour interdit, renforcé d'un sortilège par vos ancêtres des centaines d'années avant votre venue au monde ?
Imaginez-vous que la vie que vous meniez jusqu'ici n'était qu'une illusion destinée à cacher votre vraie nature des forces du mal...
Encore un peu d'espoir, il suffit d'y croire...

lundi 20 janvier 2020

Les Gardiens d'Apophis Tome 2


Les Gardiens d’Apophis Tome 2:
Résilience



De :  R.B Devaux
Genre : Urban Fantasy
Nombre de pages : 579
Nombre de tomes : 3
Date de sortie : 3 février 2020
Paru chez : Auto-édition chez Amazon
Dispo : numérique et broché



MON AVIS :


Tout d’abord, je me dois de remercier R.B Devaux, pour ce service presse (Attention, sortie le 3 février 2020). Je ne referais pas l’histoire du tome 1 que vous retrouverez sur mon blog, ainsi que sur ma page.

Comme le tome 1, ce tome 2 est un véritable coup de cœur pour moi. Eh, oui, l’auteur a su encore une fois me fasciner, me surprendre de bien des manières. Son écriture est franchement addictive: vous tournez les pages sans même vous en rendre compte.

Pour rappel, à la fin du tome 1, nous laissions Alanna dans une fâcheuse posture où sa fuite devenait vitale. Nous la retrouvons donc dès le départ pendant cette même fuite. Attention, je tiens à attirer votre attention sur le fait que ce tome se déroule sur une très courte durée. Ce qui en soi ne m’a pas dérangée outre mesure puisque nous n’avons pas le temps de nous ennuyer une seule seconde.
Différemment du tome 1, nous serons plongés dans un univers différent. La légende D’Apophis reste la même, mais cette fois, nous allons nous tourner vers les métamorphes. Qui n’aime pas les beaux mecs forts et sûrs d’eux? Moi je l’ai aimé en tout cas. Nous ferons également la rencontre d’autres personnages, dont un en particulier que j’ai beaucoup aimé et qui m’a souvent amusé. Vous retrouverez également plusieurs espèces, endroits, comme dans le tome 1. R.B. Devaux ne se contente pas des espèces dites «basiques» du genre vampires, métamorphes ou encore les démons. Non ici, vous aurez votre compte d’espèces surnaturelles, pour mon plus grand plaisir.

Alanna, qui dans le tome 1 a pu être décrite comme «chiante», faussement «badass» ou encore «immature», va de par sa situation évoluer. Pour ma part, et surement parce que j’ai voulu voir au-delà d’un simple personnage de livre, je n’avais pas perçu Alanna, comme «chiante» ou «immature». Je pense que le fait qu’elle vive «enfermée» au sein des vampires, qu’elle soit la seule fille «serviteur», qu’elle meure pour revenir différente et qu’elle doive subir tout ce qu’elle subit dans le tome 1 justifie amplement ses doutes et incertitudes. N’en déplaise, dans les gardiens, Alanna est l’héroïne à la fois forte et vulnérable. Non, non! Ce n’est pas un mec aux muscles saillants qui contrôle l’héroïne, c’est l’inverse, ce qui me plait beaucoup. Bien que j’aime les hommes dominants, ça change d’avoir affaire à une femme qui contrôle.

Vous retrouverez aussi, tous les autres perso auquel on s’est attaché dans le tome 1. Notamment Wolfy, Alistaire, Alisha et Sehen, à qui on s’était drôlement attaché ou pas pour certain. Puis des nouveaux et/ou anciens ;) comme  Brennan, Lulu, Nini la garce, Hatori et bien d’autres.

Vous aurez votre panel d’action, de rire, de doutes, de nouveautés. Autant d’événements qui vous prendront aux tripes parce qu’il ne peut en être autrement! Vous aurez aussi beaucoup de réponses aux questions que pose le tome 1. Des réponses qui expliquent bien des choses. Et puis cette fin! Mon Dieu, j’ai maudit l’auteur, mais j’ai adoré! Je ne peux malheureusement pas en dire trop, ce qui raccourcit grandement ce SP parce que je ne veux en aucun cas risquer de spoiler ce tome tout comme le tome 1. Ceux qui auront lu le premier tome fonceront tête baissée dans le tome 2 sans hésiter. Et si vous ne le faites pas, eh bien! Tant pis pour vous: vous raterez une pépite!

Ne vous y trompez pas, sous ces traits d’ange, notre cher R.B Devaux peut se montrer particulièrement sadique. D’ailleurs, deux ou trois scènes me viennent à l’esprit en écrivant cette phrase.

J’ai eu la chance de pouvoir, après le tome 1, converser avec cette autrice de talent. Une femme en or, qui a le cœur sur la main, une femme à l’écoute, qui n’hésite pas à vous donner son avis, à échanger avec vous sur ses écrits. Derrière ses mots se cache une personne formidable qui mérite que ses livres soient lus par le plus grand nombre.

Maintenant, si vous avez eu la patience de me lire jusqu’à la fin, je ne peux que vous conseiller d’aller vite vous procurer ces deux tomes juste grandioses, de les dévorer et ou re-dévoré, de laisser vos avis partout, de vous noyer dans ses mots envoutants. Je vous assure que vous ne serez pas déçu une seule seconde.



RÉSUME :


Dans le jeu des apparences, chacun porte un masque.
XXIe siècle. Londres. Alanna s’est enfin libérée de la tyrannie de Sehen et s’est soustraite à l’emprise des gardiens d’Apophis. Lorsqu’elle fuit aussi loin que possible et qu’elle se cache auprès des métamorphes, les monstres se découvrent et l’équilibre mondial s’effondre. Exilée, la jeune femme va faire face aux sombres vérités qui vont mettre en lumière certains secrets de son existence. Entre jeux de dupes et trahisons, saura-t-elle échapper à sa malédiction
?




EXTRAIT :


«Je sortis calmement de la pièce et allai toquer chez Alisha. Personne ne répondit. Je frappai à coups répétés contre le battant. Quelques minutes plus tard, il s’ouvrit sur un homme nu. J’écarquillai les yeux, stupéfaite. Il était grand, blond, musclé et visiblement ensommeillé. Mon regard glissa sur ses pectoraux et ses tablettes de chocolat avant de remonter vivement.
He bien, si je m’attendais à ça
!
— Salut. J’ai un cadavre éventré sur mon matelas. Aly est là
?»




Autres Œuvres de l’auteure :


— Les gardiens d’Apophis tome 1 sorti le 14 mai 2019. 524 pages.
— Tome 3 à venir, fin 2020.



Liens Trailer :



Liens de la page Auteur:





N’hésitez pas à aller faire un tour sur ma page ;)

samedi 26 octobre 2019

Pardonne-moi si tu peux


Pardonne-moi si tu peux...

Genre : Dark romance
Nombre de page : 140
Nombre de tome : 1
Date de sortie : 6 septembre 2019
Paru chez : Evidence Edition
Dispo : Numérique et broché


Mon avis :


Déjà un grand merci à l’auteur pour se service presse. J’étais d’abord mitiger par rapport au nombre de pages, dont j’avoue je n’avais pas fait gaffe. C’est seulement une fois ouvert que je me suis rendu compte du nombre de pages. Je me suis dit « heu, je risque d’être frustré ». Mais pour dire vrai, sa ma suffit. Faut dire que l’auteur mène sa trame avec brio, nous emmenant ou elle le veut, sans trop, ni pas assez.
Ici nous allons découvrir Loren, jeune femme ayant subi un traumatisme dont il est compliqué et long de se relevé.
Mathias, quand à lui n’a pas non plus eu une vie facile. On s’en doute un peu dès le résumé, puisqu’il est l’agresseur de Loren.
Tous deux n’était pas destiné à se retrouver, à se rencontrer, pourtant ils le doivent. Leur retrouvaille seront saisissante, autant pour l’un que pour l’autre. C’est d’ailleurs ce que j’ai préféré dans ce livre. Tout un panel d’émotion nous suit. On a mal, on a envie de crier, on a envie de cajoler, de soigner tout le long.
Je ne vous en dirais pas plus puisque le livre est cours. De plus et je tiens un peu à le souligner, je trouve que le résumé en dit un peu trop, j’aurais préféré découvrir en lisant, alors que là du coup je m’attendais un peu à ce qui se passerait, ce qui est surement intentionnel.
L’écriture de Marilyne Weiss, que je découvrais pour la première fois, ma séduite. Fluide, efficace, captivante avec une sensibilité déroutante. Autre précision, pour moi qui adore la dark romance, ce livre aussi top soit-il, ne fait à mes yeux pas partie des Dark, mais d’une romance.
Si vous ne connaissez pas encore la plume de l’autrice ou cette histoire, n’hésitez pas à aller la découvrir. Vous passerez un agréable moment en compagnie de Loren et Mathias.


Résumé :


Depuis le jour où Loren a pris une balle lors d’un cambriolage, elle souffre de phobies. Bien que Mathias, son agresseur, soit en prison, sa vie est devenue un combat au quotidien et ses nuits sont rythmés de cauchemars.
Le psychologue de Loren et l’avocat de Mathias, chacun de leur côté vont conseiller à leur client une chose qui va changer leur vie.
Mathias est-il le « bourreau » de ses cauchemars ? Ou alors, est-il celui qu’elle n’attendait pas ? Tous les opposent et pourtant !
De cette rencontre insolite va naître des choses surprenantes, inattendus. Entre remord et pardon, réticence et audace, les certitudes s’envolent et la vérité éclate.


Autres œuvres de l’auteur :


è  Première lune: Leden Falls, T1 sortie en broché et numérique.



N'hésiter pas à aller faire un tour sur ma page ;) 

lundi 21 octobre 2019

LE CHAMP DE L'ENCRE T1&2


Le champ de l’encre T1&2


De : Anna Briac
Genre : Romance fantastique
Nombre de tomes : 2 (plus une nouvelle)
Nombre de pages : 361/469
Date de sortie : 07-06-2018/24-09-2019
Paru chez : Auto édité
Dispo : amazon, numérique et broché.


Mon avis :


J’ai découvert cette histoire grâce a une publication qui demander les auteurs Française de Romance Fantastique. J’avoue que la couverture avec un tigre et des ailes d’anges, m’ont de suite attiré. Vient ensuite le résumé, qui m’a interpellé. Je me suis donc lancé. Très vite, j’ai étais transporté dans ce monde différent.
J’ai pu découvrir un monde, un univers différent de mes autres lectures. J’ai apprécié, l’univers dans lequel Anna Briac nous plonge. Nous ne sommes pas perdu puisqu’elle explique tout.
En revanche, à un moment je me suis dit, « arffff trop de détails environnant, pas assez de dialogue ». Je ne suis pas une grande friandes des détails sur les lieux, mais j’avoue qu’ici, il était pour la plupart nécessaire. Ça fait quand même partie de l’essence même de notre jeune Sigrid (c’est peut-être ce point qui à empêcher de le classer coup de cœur).
Ici, nous allons découvrir Sigrid. Jeune femme au caractère affirmé, mais qui n’en reste pas moins sensible. Elle est du genre dur à cuir qui fuit les émotions. Rien ne compte plus que son jeune frère Matt. Au cours de ses deux tomes, bien qu’elle reste quasiment toujours elle-même, une combattante courageuse, un brin sarcastique, on va la découvrir fragile. L’une de celle qui nous touche malgré nous. Sigrid aime une chose. Une chose que j’ai appréciée. Une chose qui dans notre monde ce fait bien trop rare. L’improvisation. Sigrid n’est pas du genre à prévoir, elle fonce et elle improvise au fur et à mesure. Je peux vous dire qu’au fil de ses deux tomes elle va morfler la petite, mais encore une fois, son improvisation parfois déroutante, l’aidera à chaque fois. Ce qui étonnera notre beau Lucas Bowers.
Ah ce Lucas, je l’ai beaucoup aimé. Un Cro-Magnon attendrissant au final. Un guerrier émérite qui doit composer avec la fraicheur et l’impétuosité de notre jeune héroïne. Je n’en dirais pas plus sur lui, parce qu’au final nous le découvrons au fil de ses deux tomes. Ba oui, il n’est pas du genre à ce livré en deux pages ;)
Ensuite les personnages secondaires. Jomo, Matt, Aleshanee, Tim, Connor, Vicky, Brodjen, le roi, eux m’ont plus tous a leur manière. Ils ont tous une importance plus ou moins importante dans ses deux tomes. Puis il y a ceux que vous voulez écraser de vos mains comme de vulgaire moustique. Maddie, Mylvan, Vem, et l’autre gardien dont le nom m’échappe. Pour ce qui est de Maddie jusqu’à la toute fin j’ai eu envie de la baffé.
Ce qui m’a beaucoup plus aussi c’est les « intrigues ». Si a certains moment on comprend rapidement ou l’auteur veut en venir, un exemple les rêves que j’ai tout de suite compris, (je n’en dirais pas plus pour ne pas gâcher votre découverte), a d’autre c’était plus compliqué de comprendre. Comme le rôle du passeur ou j’ai mis plusieurs chapitre dans le deux pour comprendre qui il était. Ça m’a beaucoup plus moi qui d’habitude devine rapidement les choses, là j’ai apprécié ne pas tout déchiffré d’un coup.
Bon allez je n’en dit pas plus. Si vous ne connaissez pas la plume de cette autrice, que je découvre moi aussi, n’hésitez plus et aller la lire, elle en vaut le détour. Pour preuve j’ai enchaîné les deux tomes d’affilé en moins de 48H.


Résumé : (tome 1)


Les tatouages sur la peau de Sigrid se réveillent tandis ses certitudes sur le monde s’écroulent... Et quand surgit un guerrier sexy et autoritaire au beau milieu des décombres de sa vie, Sigrid décide de jouer selon ses propres règles. Et ça va déménager !"Ce soir, mon monde a basculé dans le cauchemar...Le voile d'illusion qui protège les hommes s'est déchiré. J'ai vu quelles créatures monstrueuses se dissimulent dans l'ombre. Et croyez-moi, c'est terrifiant ! Ce soir, mes tatouages se sont réveillés : pour la première fois, des ailes d'encre battent dans mon dos, et le tigre dessiné sur mon épaule se dresse désormais à mes côtés. Accusée d’un meurtre sanglant, pourchassée par de mystérieux Veilleurs, je me lance dans une course contre la montre pour tenter de sauver ceux que j’aime. Et ce n’est pas le Traqueur ténébreux qu’on m’a imposé comme partenaire qui m’en empêchera !


N'hésitez pas à aller visitez ma pages facebook ;) 

lundi 14 octobre 2019

Pour un selfie avec lui (Mary et Lola t. 1)


Pour un selfie avec lui(Mary et Lola t. 1)


Auteur : Sam Riversag
Genre : Feel good
Nombre de tomes : 1 (dans l’immédiat)
Nombre de pages : 239
Date de sortie :
Paru chez : Auto édité.
Dispo : Amazon, numérique et broché.



MON AVIS :



Tout d’abord, merci à l’auteur et sa confiance pour se SP. Entre deux romance fantastique ou dark, ou autre lecture prenante, ou encore quand j’ai tout simplement pas le moral, j’aime lire un feel good, pour me redonner le sourire.
Ici, avec ces deux nanas, a l’humour particulier, j’ai rie. Un peu, beaucoup. L’auteur a clairement un humour décapant qu’elle a retranscrit au travers de Mary et Lola. L’humour SO BRITISH, aucun doute la dessus. Un bon livre pour les vacances, pour un moment de détente. Une autrice que je découvre pour la première fois, qui a une écriture fluide. Ce livre ce lie facilement, d’une traite.
Ce que j’ai aimé en plus de l’humour à prendre au second degré pour réellement l’apprécié, c’est Mary. La pauvre n’est pas gâter avec son Simon. Elle a su au fond ce montré touchante. Plusieurs fois j’ai eu envie de la secouer, de lui retirer ses rêve de prince charmant, de lui dire « MAIS BOUGE TOI ».
Je ne rentrerais pas dans les détails comme toujours, pour ne pas spoiler quoi que ce soit (ba oui, je déteste qu’on me spoil alors je fais en sorte de ne pas le faire hun !). Encore une fois je suis ravie de ne pas avoir lu les commentaires concernant ce livre sinon je pense que je n’aurais pas apprécié autant cette lecture. Eh oui, les spoils, même innocent peuvent vous flinguer une lecture. Bref, si vous voulez passez un bon moment, vous détendre, mais surtout rire, n’hésitez surtout pas à aller rencontrer Mary et Lola. Poilade assurer avec ses deux-là.



RESUME :



ATTENTION HUMOUR BRITISH!

A Londres, la vie de Mary se trouve chamboulée lorsqu’elle surprend son petit ami outrageusement dénudé en compagnie d'une autre donzelle dans leur appartement.
Au diable Simon! Vive la femme libre! Le credo semble facile à tenir, mais voilà que le félon demande son pardon. Son cœur déçu la somme de lui résister, pourtant c’est plus fort qu’elle, elle se lance dans un « je t’aime moi non plus » dont elle ne sortira pas indemne et fomente des idées de vengeance...

Un humour décalé, deux personnages irrésistibles, une immersion totale dans notre époque.